Un peu d’histoire

La pratique de la réflexologie plantaire apparaît dans des cultures très diverses à travers l’histoire :

L’une des traces les plus anciennes nous vient d’Égypte.

En Égypte

Une fresque retrouvée sur le tombeau d’Ankhmahor en Égypte et datant de 2330 avant J-C, représente l’une des plus anciennes traces de cette pratique (connu sous le nom de « tombeau des médecins »). Les hiéroglyphes traduisent un dialogue : « Ne me fais pas mal… » « Je ferai en sorte que tu me remercies ».

En Asie

Le bouddhisme, originaire du nord est de l’Inde, se répand, environ 500 ans après J-C, en Chine, au Japon, en Corée, au Vietnam et au Tibet. L’empreinte du pied de Bouddha est gravée dans une roche à Kusinara.

En Amérique du Nord

Les Indiens Cherokee utilisaient la Réflexologie : « nos pieds marchent sur la Terre et grâce à cela, notre esprit est relié à l’Univers ».
Traditionnellement, la plupart des tribus d’Amérique du Nord soignent par un travail de pression sur les pieds.

En Chine

Une forme de Réflexologie a pris naissance il y a 4000 ans dans le cadre de la pratique de l’acupuncture et de la moxibustion.

Aux États-Unis

En 1917, aux États-Unis, le Docteur William Fitzgerald, médecin ORL publie un ouvrage sur les zones réflexes et leurs correspondances (la Thérapie des zones). La réflexologie telle qu’elle se pratique aujourd’hui trouve ses fondements dans ses travaux.

En 1938, Eunice Ingham, Kinésithérapeute Américaine poursuit les travaux de W Fitzgerald et établit une correspondance entre chaque organe et une zone précise du pied et mit au point toute une cartographie.

Les différentes méthodes de Réflexologie plantaire qui existent aujourd’hui se basent toutes sur les travaux de Eunice INGHAM, mère de la Réflexologie plantaire.